Woven into the landscape

Steyn Studio en tant que Architectes.

A creative collaborationbetween London-basedarchitects SteynStudioand Square One Landscape Architects’ South African officehas resulted in the effortlessfusionbetween architecture and landscape, with gardens that wrap over new buildings, which in turn are woven back into the landscape with intricate trellis structures. It’s a subtle celebration of the Breedekloof Valley in South Africa’sWestern Cape region’srich cultural history,and draws its inspiration from the San who first inhabited the valley and who were later joined by early Dutch settlers.

 

The client’s brief called for the new development, which includedgardens, a small restaurant/café called ‘Die Spens’ (The Pantry) and gift shop (‘Winkel’), on the Bosjes Estate to be relevant and contextual, providing an inviting and inspiring journey between the two key attractions on the estate: the well-knownBosjes chapel and themanor house,whilst not interfering with the visual dialogue between the two.

 

The new garden is a conceptual microcosm of the broader landscape, referencing the regional context of the agricultural Breedekloof Valley. The new didactic gardens therefor cultivate the land with enchanting playscapes that encourage children and adults to engage with the natural world, and the buildings nestled within it. Diverse ecologies were created by integrating wetlands and natural water treatment systems with forest habitats and rehabilitated indigenous vegetation. The overall design respectfully acknowledges the presence of the historic manor house and chapel on the estate and visually enhances the previously established relationship between the two, as well as the surrounding vineyards and mountain backdrops, balancing its composition with new planting and the creation of a series of processional routes. The landscaping and buildings were carefully designed so as not to compete with the existing architectural features of the estate. It has a low visual profile with tree planting reinforcing the existing visual axis and landscape features such as tree wind breaks stitching it back into the surrounding rural landscape.

 

In order to hide approximately 750m2 of building, it was decided early on to have two separate buildings, which also adds to the visitor experience.Steyn Studio worked closely with Square One to not only position the built structures in the landscape as curiosities, but also as anchors around which the landscape was then designed. The seamless integration of the landscaping elements with the built structures was an essential design objective from the start of the project.The landscaped gardens are spread across three sloping terraces, connected by a curving pathway that provides universal access. Both buildings are partially built into the slope, the roofs overlaid with soil and planted with indigenous grasses and succulents to blend seamlessly into the landscape, leaving the panoramic mountain views untouched.

 

The simple architectural forms of the buildings were inspired by the huts of the San called a ‘Matjieshuis’ (Mat House) as well as the first dwellings of the Dutch settlers, called ‘KapHuis’ (Truss House), which was apparently influenced by the San. The Kaphuiscould therefore have been a hybrid of sorts between these two cultures. The Matjieshuis was a portable, curved, slat-framed structure covered with woven mats, used by San herders as they migrated seasonally with their cattle during precolonial and early colonial times. The KapHuis was a series of A-frame trusses covered with thatch, with the interior lowered to allow for more headroom. Both structures were part of this historical landscape and blended subtly with their surroundings. The mounds of the new structures have an uncanny resemblance to the nearby surrounding hills.

 

Intricately curved oak trellis structures, a subtle homage to the San huts, serve as a visual focus that guides visitors inwards and then twists to create the enclosures of the café/restaurant and gift shop which are then ‘carpeted’ over with the new gardens. Over time, these extensive trellises will be further integrated into the garden; overgrown with more than a dozen species of climbing plants.The expressed conical front-of-house spaces are partly sunken to reduce their scale impact, with the functional back-of-house spaces completely underground. In order to allow the trellis pattern to appear continuously weaved between the interior and exterior, the glazing imitates its pattern, resulting in a zig-zag arrangement which assists the tall vertical structural span of the glass.

 

The material pallet was kept simple. The underground building elements fronting the mountain backdrop were finished in raw cementitious finishes. The thin concrete shell vaulted structures are painted white, referencing the way traditional whitewashed Cape Dutch homesteads dot the landscape, as well as the nearby chapel, with the floor and walkways finished with grey terrazzo. After extensive research conducted by Arup, oak was considered to be the best timber for the trellis in terms of its durability and bendability.

 

Meyer & Associates,whilst still in the process of completing the ground-breaking Botha’s Halte Primary School for the same client nearby, wereappointed to act as project architects and principal agent in South Africa, assisting Steyn Studio in the executionof the project on site and helping todevelop and resolve some of the complex detailing on a seemingly simple project.The project presented a number of structural complexities and challenges during the construction phases due to the intricate trellis structures as well as large parts of the buildings being located underground. These were overcome in conjunction with a number of consulting engineers as well as the expertise of the manufacturers and specialist subcontractors on the project. 

 

Interior designer Liam Mooney Studio, whohas a longstanding involvement with the Interior Design at the Bosjes Estate, was responsible for the design of the deli fit-outs as well as curation of the contents of the gift shop. Their design of the triangular deli counter and lighting was a direct response to the two buildings; complementing and accentuating their strong forms. In keeping with the Breedekloof inspired colour palette, the new cafe and shop play on the tones and colour variations of the local vineyards in Autumn. Delicately oxidized brass and copper sheets clad the display plinths in the shop - adding wonderful dimension and texture to the space.

Tissé Dans le Paysage

Meyer & Associates Architects, Urban Designers en tant que Principle Agent, Executive Architects.

Une collaboration créative entre les architectes londoniens Steyn Studio et le bureau sud-africain de Square One Landscape Architects a abouti à la fusion sans effort entre l'architecture et le paysage, avec des jardins qui enveloppent de nouveaux bâtiments, qui à leur tour sont tissés dans le paysage avec des treillis complexes. structures. C’est une célébration subtile de la vallée de Breedekloof, dans la riche histoire culturelle de la région du Cap occidental en Afrique du Sud, et s’inspire des San qui ont habité la vallée pour la première fois et qui ont ensuite été rejoints par les premiers colons néerlandais.

 

Le dossier du client appelait à ce que le nouveau développement, qui comprenait des jardins, un petit restaurant / café appelé `` Die Spens '' (le garde-manger) et `` Die Winkel '' (la boutique), sur le domaine de Bosjes soit pertinent et contextuel, offrant une invitation et un voyage inspirant entre les deux attractions clés du domaine: la célèbre chapelle Bosjes et le manoir, sans interférer avec le dialogue visuel entre les deux.

 

Le nouveau jardin est un microcosme conceptuel du paysage plus large, faisant référence au contexte régional de la vallée agricole de Breedekloof. Les nouveaux jardins didactiques cultivent la terre avec des paysages de jeu enchanteurs qui encouragent les enfants et les adultes à s'engager dans le monde naturel et les bâtiments nichés en son sein. Diverses écologies ont été créées en intégrant des zones humides et des systèmes naturels de traitement de l'eau aux habitats forestiers et en réhabilitant la végétation indigène. La conception générale reconnaît respectueusement la présence du manoir historique et de la chapelle sur le domaine et améliore visuellement la relation précédemment établie entre les deux, ainsi que les vignobles environnants et les arrière-plans de montagne, équilibrant sa composition avec une nouvelle plantation et la création d'une série des routes processionnelles. L'aménagement paysager et les bâtiments ont été soigneusement conçus pour ne pas concurrencer les caractéristiques architecturales existantes du domaine. Il a un profil visuel bas avec la plantation d'arbres renforçant l'axe visuel existant et les caractéristiques du paysage telles que les brise-vent d'arbres qui le recousent dans le paysage rural environnant.

 

Afin de cacher environ 750 m2 de bâtiment, il a été décidé très tôt d'avoir deux bâtiments séparés, ce qui ajoute également à l'expérience du visiteur. Steyn Studio a travaillé en étroite collaboration avec Square One non seulement pour positionner les structures construites dans le paysage en tant que curiosités, mais également en tant qu'ancres autour desquelles le paysage a ensuite été conçu. L'intégration parfaite des éléments de l'aménagement paysager avec les structures bâties était un objectif de conception essentiel dès le début du projet. Les jardins paysagers sont répartis sur trois terrasses en pente, reliées par un chemin incurvé qui offre un accès universel. Les deux bâtiments sont partiellement construits dans la pente, les toits recouverts de terre et plantés d'herbes indigènes et de plantes succulentes pour se fondre parfaitement dans le paysage, laissant les vues panoramiques sur les montagnes intactes. Les formes architecturales simples des bâtiments ont été inspirées par les huttes du San appelées `` Matjieshuis '' (Mat House) ainsi que par les premières habitations des colons hollandais, appelées `` KapHuis '' (Truss House), apparemment influencées par le San. Le Kaphuis aurait donc pu être une sorte d'hybride entre ces deux cultures. Le Matjieshuis était une structure portative, incurvée, à ossature de lattes, recouverte de nattes tissées, utilisée par les éleveurs San alors qu'ils migraient de façon saisonnière avec leur bétail pendant les périodes précoloniales et coloniales. Le KapHuis était une série de fermes à cadre en A recouvertes de chaume, avec l'intérieur abaissé pour permettre plus d'espace pour la tête. Les deux structures faisaient partie de ce paysage historique et se fondaient subtilement avec leur environnement. Les monticules des nouvelles structures ressemblent étrangement aux collines environnantes voisines.

 

Les structures en treillis de chêne finement incurvées, un hommage subtil aux huttes San, servent de foyer visuel qui guide les visiteurs vers l'intérieur, puis se tord pour créer les enclos du café / restaurant et de la boutique de cadeaux qui sont ensuite recouverts des nouveaux jardins. Au fil du temps, ces treillis étendus seront davantage intégrés dans le jardin; envahi par plus d'une douzaine d'espèces de plantes grimpantes.Les espaces coniques exprimés devant la maison sont en partie enfoncés pour réduire leur impact d'échelle, avec les espaces fonctionnels de l'arrière de la maison complètement souterrains. Afin de permettre au motif de treillis d'apparaître continuellement tissé entre l'intérieur et l'extérieur, le vitrage imite son motif, résultant en un agencement en zig-zag qui assiste la grande portée structurelle verticale du verre.

 

La palette matérielle est restée simple. Les éléments du bâtiment souterrain donnant sur la toile de fond de la montagne ont été finis avec des finitions en ciment brut. Les structures voûtées en coquille de béton mince sont peintes en blanc, faisant référence à la façon dont les fermes traditionnelles du Cap hollandais blanchies à la chaux parsèment le paysage, ainsi que la chapelle voisine, avec le sol et les allées finis avec du terrazzo gris. Après des recherches approfondies menées par Arup, le chêne a été considéré comme le meilleur bois pour le treillis en termes de durabilité et de pliage.

 

Meyer & Associates, alors qu'il était toujours en train d'achever l'école primaire révolutionnaire de Botha's Halte pour le même client à proximité, ont été nommés pour agir en tant qu'architectes de projet et agent principal en Afrique du Sud, aidant Steyn Studio dans l'exécution du projet sur place. et aider à développer et à résoudre certains détails complexes sur un projet apparemment simple.Le projet a présenté un certain nombre de complexités structurelles et de défis pendant les phases de construction en raison des structures en treillis complexes ainsi que de grandes parties des bâtiments situées sous terre. Ceux-ci ont été surmontés en collaboration avec un certain nombre d'ingénieurs-conseils ainsi que l'expertise des fabricants et des sous-traitants spécialisés sur le projet.

 

L'architecte d'intérieur Liam Mooney Studio, qui est depuis longtemps impliqué dans la décoration intérieure du domaine Bosjes, était responsable de la conception des aménagements de charcuterie ainsi que de la conservation du contenu de la boutique de cadeaux. Leur conception du comptoir de charcuterie triangulaire et de l'éclairage était une réponse directe aux deux bâtiments; complétant et accentuant leurs formes fortes. Conformément à la palette de couleurs inspirée de Breedekloof, le nouveau café et la boutique jouent sur les tons et les variations de couleurs des vignobles locaux en automne. Des feuilles de laiton et de cuivre délicatement oxydées recouvrent les socles de présentation de la boutique, ajoutant une dimension et une texture merveilleuses à l'espace.

Read story in EnglishEspañolDeutsch and Italiano

Crédits de projet
Ingénieurs
Principle Agent, Executive Architects
Architectes
Quantity Surveyors
Consultants
Fiche technique du produit

ÉlémentMarque
RenderCemcrete
Timber Latticework, JoineryHG Holliday
PaintPlascon
TerrazzoUnion Tiles
Fiche technique du produit
Render
Timber Latticework, Joinery
Paint
by Plascon
Terrazzo
Featured Projects
Latest Products
News