The Oratory of San Giorgio

The Oratory of San Giorgio

Lieu
Padua, Province of Padua, Italy | View Map
Année du projet
2021
Catégorie
Chapelles

Églises
Multivideo

L’oratoire Saint-Georges

iGuzzini en tant que Lighting.

L’oratoire Saint-Georges est une église consacrée qui donne sur le parvis de la Basilique Saint-Antoine à Padoue. Raimondino Lupi di Soragna, guerrier et diplomate au service de la Seigneurie des Carraresi, l’a commandée pour en faire une chapelle sépulcrale de famille. Les travaux de construction commencent en 1377 et s'achèvent en 1384 avec la réalisation du cycle de peintures d’Altichiero da Zevio. Ces peintures vaudront à l’oratoire Saint-Georges l’appellation de « Chapelle des Scrovegni à l’autre extrémité du XIVe siècle ». La référence à l’ouvrage padouan de Giotto est irréfutable, dans le ciel étoilé de la voûte par exemple. La contre-façade est décorée des peintures de la naissance de Jésus (Naissance, Adoration des mages, Fuite en Égypte, Présentation au temple) sur la paroi de l’autel la grande Crucifixion et, au-dessus, le Couronnement de la Vierge. Les murs longs retracent les épisodes de l’histoire de Saint-Georges, de Sainte-Catherine d’Alexandrie et de Sainte-Lucie. Sur le mur gauche, une grande attention a été accordée à la scène votive où les parents du maître d’ouvrage, Rinaldino Lumi et son épouse Matilde, suivis d’autres membres de la famille en tenues militaires, s’agenouillent devant la Vierge, introduits par Saint-Georges et en présence de nombreux saints. Au centre de l’oratoire se dressait la structure architecturale et sculpturale complexe tombeau du fondateur, dont le sarcophage en pierre a été conservé.

Redécouvertes en 1837, les peintures ont fait l’objet d’une importante restauration entre 1995 et 1997.

Le projet d’éclairage de l’oratoire Saint-Georges, développé par l’architecte Antonio Susani (Président de la Veneranda Arca di Sant’Antonio) avait pour objectif d’obtenir un effet final d’homogénéité absolue de la lumière et d’éliminer la gêne visuelle de la précédente installation.

Tous les appareils d’éclairage sont désormais installés sur un rail positionné au-dessus de la structure en bois qui sert d’assise et s’étend sur tout le périmètre de l’église, composée d’une seule salle avec voûte en berceau. Quatre types d’appareils sont installés sur le rail. Le produit réalisé spécialement pour ce projet permet une parfaite uniformité de l’éclairage rasant des peintures sur les murs ; les Laser Blade sont en revanche dirigés vers le haut pour l’éclairage des plafonds ; les projecteurs Palco Low Voltage Ø 62 avec optiques aussi bien medium que spot sont installés sur les murs les plus courts (contre-façade et paroi de l’autel) ; les projecteurs Robin, articulés, qui permettent une rotation de 360° et une inclinaison de 160° ont été utilisés pour l’éclairage de l’autel.

En accord avec l’architecte Susani, une température de couleur de 3000K a été choisie et l’indice de rendu de couleur est de 97 : ainsi, la richesse des couleurs des peintures est mise en valeur et peut être appréciée dans toutes ses nuances par le visiteur.

Cinq principaux scénarios ont de plus été prévus : tout allumé, tout éteint, tout gradé à 50 %, lumière sur le sarcophage, lumière sur l’autel, gérés par Quick BLE.

Ce système de gestion permet un contrôle de l’éclairage aussi bien à travers des dispositifs de type tablette ou smartphone, mais aussi avec un boîtier Bluetooth dont l’avantage est de ne pas nécessiter d’interventions, un aspect particulièrement intéressant dans des contextes aussi précieux que celui de l’oratoire. L’intervention sur l’oratoire s’ajoute aux travaux réalisés à l’intérieur de la Chapelle des Scrovegni et, précédemment, à l’intérieur du Palazzo della Ragione, qui font partie des lieux s’insérant dans le projet « Padova Urbs Picta », avec lequel Padoue s’est portée candidate pour entrer dans la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Design: Antonio Susani

Read story in EnglishDeutschItaliano and Español

Featured Projects
Latest Products
News