The Cosmopolitan

The Cosmopolitan

Architecte
BOGDAN & VAN BROECK
Lieu
Brussels, Belgium | View Map
Année du projet
2019
Catégorie
Bureaux

Centres commerciaux

Appartements
Histoires par
BOGDAN & VAN BROECK

STENI AS
BOGDAN VAN BROECK-Jeroenverrecht
Fiche technique du produit

ÉlémentMarqueProduct Name
Facade panelsSTENI AS
Sliding panelsHunter Douglas Architectural
Suspended ceilings in the collective corridorsRockfon
Sanitary equipmentVan Marcke Group
Lining of the walls of collective corridorsVescom B.V.
Gutters integrated in balconiesACO

Fiche technique du produit
Facade panels
Sliding panels
Suspended ceilings in the collective corridors
by Rockfon
Sanitary equipment
Lining of the walls of collective corridors
Gutters integrated in balconies
by ACO

Le cosmopolite

BOGDAN & VAN BROECK en tant que Architectes.

La dalle de la tour des années 60, perpendiculaire à la rue, était une rare insertion moderniste dans l'ancien port de commerce de Bruxelles. Construite à l'origine comme un immeuble de bureaux, elle a été négligée pendant des années. Lorsque le promoteur immobilier Besix Red a lancé un concours pour la rénovation du bâtiment, seuls les deux étages inférieurs ont été utilisés par une polyclinique. La proximité de la zone du canal de Bruxelles et de la gare du Nord a donné l'impulsion nécessaire pour réaménager les espaces de bureaux du bâtiment en 130 logements confortables allant de studios compacts à de généreux appartements de trois chambres à coucher situés plus haut, avec des vues uniques à l'est et à l'ouest. Le bâtiment est désormais un immeuble à usage mixte : les deux premiers étages contiennent 1 500 m² d'espaces commerciaux/bureaux. À l'angle sud-est du site, un nouveau bâtiment de 26 logements a été ajouté pour marquer la transition volumétrique entre la tour et la rangée de maisons voisines. Le parking souterrain relie les deux bâtiments et dispose de 170 places de stationnement pour vélos. Le projet s'appuie sur un concept de mobilité douce pour aller bien au-delà de la réglementation et réduire considérablement le nombre de places de stationnement de plus de 150 à 50.

 

Le cosmopolite montre qu'une stratégie inventive d'ajustements ciblés - tant en profondeur qu'en surface - peut donner un nouveau souffle aux bâtiments de l'époque du boom immobilier d'après-guerre et contribuer à améliorer la qualité de vie dans une ville densément peuplée et diversifiée.

 

La stratégie de conception est basée sur un examen critique de l'insertion moderniste sans accès direct à la rue, ainsi que sur une analyse du potentiel de la charpente porteuse existante. La façade grise existante a été enlevée, exposant le squelette en béton. Suite à un renforcement rigoureux et précis de la charpente, le bâtiment a été agrandi par l'ajout de trois étages, ce qui souligne la silhouette élancée. La préservation de la structure existante offre une hauteur de plafond unique de plus de trois mètres dans toutes les unités.

 

Sur les façades Ouest et Est, une nouvelle tranche de balcons de grande taille se niche dans une structure secondaire en acier léger, reliant le tout de haut en bas. Le hall d'accès à double hauteur constitue une extension visuelle de l'espace extérieur. Deux rangées d'arcades à double hauteur longeant les étages inférieurs publics définissent le chemin piétonnier abrité qui traverse la propriété. Ainsi, l'entrée du bâtiment est amenée à la rue, ancrant le bâtiment dans le tissu urbain.

 

Des panneaux coulissants en aluminium blanc, subtilement perforés, servent de protection contre le soleil et le vent sur les balcons, créant un jeu d'ombre et de lumière permanent mais fluctuant qui anime les façades et permet au bâtiment de devenir un point de repère dans le ciel de Bruxelles. Les grilles des balcons et les panneaux de speratation sont soutenus, sur les deux premiers niveaux, par une colonnade de piliers diagonaux. Les deux bâtiments, anciens et nouveaux, sont revêtus de grands panneaux en agrégat de pierre naturelle blanche légèrement polie qui rehaussent l'aspect élégant de l'ensemble. Au-dessus du sol, des arbres et une variété de hautes herbes transforment les zones semi-publiques en une zone urbaine accueillante et attrayante.

 

Matériaux utilisés :

  1. Facade cladding: lightly polished white natural stone aggregate, STENI 
  2. Flooring: rubber floors in the collective corridors, Objectflor
  3. Doors: entrance apartment doors, ERIBEL
  4. Windows: Aluminium windows, PIERRET SYSTEME 
  5. Gutters integrated in balconies: Aco Drain
  6. Sliding panels: Hunter Douglas
  7. Exterior balustrades: TECTUM
  8. Exterior lighting (in the balconies): Bel Lighting
  9. Elevators: Schindler
  10. Suspended ceilings in the collective corridors: Rockfon
  11. Lining of the walls of collective corridors: VESCOM
  12. Interior light-weight walls: Knauf
  13. Sanitary equipment: Van Marcke
  14. Kitchens: AL-AL

Read story in EnglishPortuguêsDeutschItaliano and Español

Revitalised 1960s apartment building

STENI AS en tant que Facade panels.

A neglected 1960s tower block has been transformed into an architectural landmark in the “EU capital” of Brussels. The façade of the combined apartment and office building known as “The Cosmopolitan” has been clad in façade panels from Steni.

“The architects were looking for a natural expression, and bearing in mind the ‘old’ concrete construction wanted to work with a lightweight material. So they chose Steni Nature façade panels,” explains Patrick Klijnjan.


Klijnjan is Steni’s sales representative in Belgium, and was responsible for Steni’s deliverables for the building, which included around 6,000 square metres of façade panels.

New life – new environment

In Belgium, The Cosmopolitan is cited as a good example of a creative and targeted refurbishment that has injected new life into a run-down 1960s edifice. The refurbishment is helping revitalise an area in a heavily populated city, while meeting the city’s housing needs. “The refurbishment has revitalised a popular part of densely populated Brussels. With its apartments the building is also providing the city with much-needed housing,” says Klijnjan.

From office block to urbane apartments

In 2019, when property developer Besix Red decided to refurbish the tired concrete colossus, only the bottom two floors were in use and the building was decaying.

The location in the heart of the city inspired the architects Bogdan & Van Broeck to convert the office premises into 130 modern and urbane residential units of different sizes. The bottom two floors, covering a total of 1,500 sqm, were kept for offices and businesses.

Three floors were also added at the top, bringing the total number of storeys to 16. To create a natural transition between the apartment block and the surrounding rows of houses, it was also decided to construct a new three-storey building with 26 residential units. An underground parking area links both buildings providing 50 car parking places and 170 cycle parking places.

Both the new and the old building are clad in large Steni panels with lightly polished white natural stone.

“The Cosmopolitan is a landmark in Brussels, and is visible from much of the city. This refurbishment has inspired similar uplifting initiatives for several buildings in the area,” concludes Klijnjan.

Featured Projects
Latest Products
News