Residence in Parnassus

Residence in Parnassus

Architecte
Tsolakis Architects
Lieu
Mount Parnassus, Greece | View Map
Année du projet
2018
Catégorie
Maisons privées
Panagiotis Voumvakis
Fiche technique du produit

ÉlémentMarqueProduct Name
LightingL4A
Bathroom AccessoriesPATIRIS
Sandstone, Floor covering Tsantilis SA
Timber frames and windows Tsigas SA
FabricsVagenas

Fiche technique du produit
Lighting
by L4A
Bathroom Accessories
by PATIRIS
Sandstone, Floor covering
Timber frames and windows
Fabrics
by Vagenas

Residence in Parnassus

Tsolakis Architects en tant que Architectes.

Au pied du mont Parnasse, une résidence patronale fait revivre des décennies d'histoire. Construite en pierre, sombre et mystérieuse, elle restitue des expériences et des souvenirs. Ce bâtiment présentait une sorte de monopole d'État, sous la forme qu'en avait ce dernier en Grèce il y a quatre décennies. Des dizaines de commerçants y venaient quotidiennement pour acheter de l'alcool, des allumettes, de l'huile, du carton et du sel.

Aujourd'hui, quarante ans plus tard, le logement prend la forme d'une résidence - musée, visant à la fois à offrir un logement et à accueillir une exposition d'objets de collection. Ainsi, le "monopole" est rétabli en tant que lieu de réminiscence. Riche en attributs, passionné par les associations, inconsciemment présent. Inscrit dans les mémoires humaines, il redevient un seuil d'expériences. L'espace gagne en échelle, en sens et en hétérogénéité grâce à la sentimentalité et à la conscience émotionnelle du nouvel utilisateur. Ils renvoient à un acte empirique dans un jeu continu de sémiotique. Tout reflète une image humaine. Tout leur parle, à eux, pour eux. Le paysage est vivant.

La mise en œuvre architecturale est véhiculée par un élément composite central, celui de la vitrine en bois. Cette dernière présente l'héritage du "monopole" ainsi que des dizaines d'autres œuvres d'art uniques. La structure autoportante en bois est montée sur une base fixe moderne. La forme du piédestal compact varie selon les trois dimensions de la résidence. Les deux éléments agissent comme un système de références hétérochroniques, abordant à la fois l'histoire du bâtiment et la manière dont le nouvel utilisateur s'approprie l'espace. Le regard est dirigé par les objets et la lumière mystique. Le toucher conquiert la matière. La peau comprend le poids, la densité, la température. Les sensations visuelles et haptiques déterminent l'intensité de l'expérience, et facilitent la perception de la composition et de la robustesse des éléments de l'espace.

Les matériaux naturels révèlent l'âge, tout en relatant l'origine et la manière dont ils ont été sculptés. Les années passées se reflètent dans les patines du vieillissement. Les couleurs et les textures composent une hétérotopie particulière, donnant naissance à une forme d'habitation distincte, en termes de mémoire et de réminiscence. En vue d'un mouvement physique, visuel et intellectuel dans les différentes parties du bâtiment, la conception tend vers une expérience empirique holistique, entrelacée avec le temps et la mémoire.

Matériaux utilisés :

1. Grès, revêtement de sol - Tsantilis SA
2. Tissus - Contrat Vagenas
3. Accessoires de salle de bains - Patiris SA
4. Éclairage - L4A
5. Cadres et fenêtres en bois - Tsigas SA

Read story in EnglishItalianoDeutschPortuguês and Español

Featured Projects
Latest Products
News