Lot O4A Batignolles

Brisac Gonzalez en tant que and Antoine Regnault.

Les architectes Brisac Gonzalez et Antoine Regnault réalisent un ambitieux projet public mixte avec des logements sociaux exemplaires dans le centre de Paris. Situé dans un nouvel éco-quartier de Paris, le projet à usage mixte illustre comment un projet complexe, de courte durée, à forte densité urbaine et répondant à des normes environnementales strictes peut aboutir à des conceptions de haute qualité, lumineuses, spacieuses et élégantes pour les logements sociaux et les bâtiments publics.

 

La générosité au sein d'une ville dense

L'ambition de la ville de Paris était de fournir des bâtiments publics et des logements sociaux exemplaires au sein du nouvel écodistrict de Clichy-Batignolles. Notre réponse a été d'utiliser la générosité comme stratégie de conception. Le projet a été remporté à l'unanimité par les deux architectes à l'issue d'un concours en 2012, suivi d'un processus d'atelier et de consultation publique de six mois impliquant les principaux décideurs de la zone d'aménagement mixte de Clichy-Batignolles. Il s'agissait de représentants de la ville, des architectes et des équipes de clients de cinq autres sites de la zone sud-ouest, des utilisateurs finaux, des architectes du plan directeur et du paysage, des entreprises de services publics et des utilisateurs finaux.

 

Situé dans le 17ème arrondissement, le site fait partie d'un nouveau quartier très connecté, construit sur une ancienne cour de triage autour d'un nouveau parc de 10 ha. La libération des terrains pour le parc et la construction de nouvelles infrastructures ferroviaires, d'écoles, d'installations sportives et de tribunaux ont permis de créer des parcelles de terrain d'une grande densité. Le site lui-même s'étend entre le parc et une rue artificielle, et comprend 144 logements sociaux, une école primaire de 15 classes et un centre sportif de niveau régional. Les logements sont organisés en deux bâtiments, chacun conçu par un architecte différent ; Brisac Gonzalez a livré tous les équipements publics et les commerces ainsi que le bloc de logements de la rue, et Antoine Regnault a conçu le bloc de logements du parc.

 

Nous avons relevé le défi de faire en sorte que les usagers du bâtiment et le public au niveau de la rue ne ressentent pas cette densité et de créer un sentiment de légèreté et d'ouverture. L'empilement des trois éléments du dossier et la séparation des deux volumes imposants ont permis de créer un coin défini mais ouvert. Cela permet à la lumière de pénétrer dans l'immeuble et crée le cadre d'une terrasse de toit paysagée orientée vers le sud. Le résultat est une qualité d'espace de vie élevée, baignée de soleil, avec des balcons enveloppant tous les côtés. Le bâtiment est un moment de répit dans son environnement animé, prolongeant la présence du parc dans la ville.

 

Le design est conçu pour être une bouffée de générosité. Il dispose d'équipements communs tels qu'un jardin commun sur le toit, un atelier de réparation de vélos, une salle commune et une terrasse en plein air pour encourager l'interaction sociale. Cette qualité s'étend de la stratégie urbaine aux espaces architecturaux et aux finitions intérieures, y compris celles des logements sociaux. Des planchers en bois massif, des normes acoustiques élevées, de grandes portes-fenêtres en bois/aluminium et de vastes balcons complètent les logements lumineux et aérés pour les résidents.

 

Identité

L'immeuble est conçu de manière à ce que chaque composante (école, centre sportif, chaque immeuble) ait sa propre identité spatiale et matérielle. L'extérieur de l'immeuble d'habitation situé dans la rue est une variation moderne d'une façade typique du style Hausmann. Les matériaux sont tissés dans un paysage de motifs en forme de losange, un motif unificateur et identifiable figurant dans les mains courantes, le revêtement mural et la maçonnerie.

 

Chaque entité se distingue à l'intérieur, le sens du lieu étant primordial pour les habitants mais aussi pour les enfants de l'école dont la mémoire se forge. Les espaces de circulation du centre sportif restent nus, avec des colonnes en béton léger et en acier, tandis que chaque salle d'activités a une identité distincte : une salle de danse chaude et éblouissante aux tons cuivrés, une salle de sport d'un turquoise profond, et une salle d'arts martiaux texturée mais solennelle. L'école, quant à elle, utilise des tons doux et naturels. Des panneaux de bois légers habillent les murs des espaces de circulation, et les sols sont revêtus d'un dégradé de tons de beige et de jaune.

 

Recherche de la lumière à toutes les échelles

La masse du bâtiment a été conçue pour maximiser la lumière du jour et l'ensoleillement de toutes les unités d'habitation. La stratégie du site optimise la longueur des façades et les appartements à double ou triple aspect. Des études sur le facteur lumière du jour ont permis de concevoir des volets métalliques verticaux pour les logements et un écran sur mesure pour la façade de l'école, offrant une protection solaire extérieure et assurant un refroidissement gratuit la nuit en été. Sous terre, le centre sportif émerge du côté de la rue et du parc, pour capter la lumière à travers les fenêtres des étages. Des cloisons intérieures en verre transforment la séquence des salles et des couloirs en espaces de type cathédrale.

 

La lumière est guidée à travers les différentes pièces, traversant les couloirs et scintillant sur les surfaces, créant une sensation de luminosité et d'aération. Le projet atteint des performances environnementales élevées, conformément aux directives de l'éco-quartier et aux objectifs énergétiques stricts fixés par la Ville de Paris.

Read story in EnglishItalianoPortuguêsEspañol and Deutsch

Featured Projects
Latest Products
News