La Mamounia

La Mamounia

Architecte
Jouin Manku Design Studio
Lieu
Marrakesh, Morocco | View Map
Année du projet
2020
Catégorie
Bars

Restaurants
Histoires par
Jouin Manku Design Studio

PEDRALI
Alan Keohane
Fiche technique du produit

ÉlémentMarqueProduct Name
FurniturePEDRALI
CUSTOM MADE CHANDELIERSLasvit
CUSTOM MADE LIGHTSBrossier Saderne
CUSTOM MADE FURNITURECassina
FabricantsPierre Frey

Fiche technique du produit
Furniture
CUSTOM MADE CHANDELIERS
by Lasvit
CUSTOM MADE LIGHTS
CUSTOM MADE FURNITURE
by Cassina
Fabricants

La Mamounia

Jouin Manku Design Studio en tant que Architectes.

Inutile de dire que c’est un hotel situé dans la médina de Marrakech au Maroc. Tout le monde le sait déjà tant son aura est immense. C’est plus qu’un hotel d’ailleurs, c’est un havre de paix. Il suffit d’avoir la chance de venir le visiter pour comprendre. La première fois que nous sommes venus, nous avons eu cette sensation étrange et réconfortante du temps qui se ralentit, de la vie qui se simplifie. Nous avons profité de ces sensations pour observer les différents espaces, ressentir leurs potentiels. Notre méthodologie est simple. Nous faisons entièrement confiance en nos intuitions qui nous pointaient du doigt un léger déséquilibre des énergies entre la grandiose Allée Majorelle, son bar et restaurant italiens avec les autres lieux de convivialité comme le bar Churchill ou le restaurant français. Se promener et découvrir, par hasard, des lieux uniques et enchanteurs fut notre scénario pour raconter cette nouvelle histoire. Il faut que tout change pour que rien ne change écrit Giuseppe Tomasi di Lampedusa dans le Guépard. Comme un réalisateur qui commencerait son film par un long plan séquence où la caméra s’enfonce dans la perspective qui mène vers le jardin, le spectateur penserait que tout est en place, comme depuis toujours, car c’est la rassurante sensation du temps qui se serait arrêté qui nous enjoint à la paix. Pourtant, à y bien regarder, les lampes ont étés re-dessinées pour introduire plus de chaleur et de modernité. Pour que La Mamounia reste toujours comme suspendue dans un présent sans fin, elle doit se réinventer perpétuellement

 

Séjourner à La Mamounia doit être une suite d’expériences uniques et les différents restaurants sont en soi les acteurs majeurs de ce projet. Chacun d’eux a sa propre personnalité. Ils sont complémentaires. Nous avons ouvert les murs de l’ancien restaurant italien et l’avons transformé en “L’Asiatique” par Jean-Georges Vongerichten, un lieu sensuel et intime. Le décor traditionnel marocain d’origine fusionne parfaitement avec l’esprit de la cuisine du chef. Ce sont les mobiliers qui font la transition entre les deux mondes. Ils sont un mix d’influences chinoises, japonaises et thaïlandaises. Nous accordons une immense importance à la lumière et Stéphane Carratero est venu apporter sa douce magie pour que le soir arrivé, “l’Asiatique” devienne le restaurant des amoureux.

 

A porté de regard, l’ancien restaurant le Français devient l’Italien, lui aussi sous la houlette de Jean-GeorgesVongerichten. Il s’est agrandi en prenant la forme d’un jardin d’hiver. La relation entre le restaurant et le jardinest totale. Les grandes baies vitrées qui le clôturent s’ouvrent largement sur la végétation et laissent rentrer lalumière et la fraîcheur. Sanjit et moi adorons l’Italie. Nous y passons beaucoup de temps pour le travail et lesloisirs, alors ce fut un plaisir d’associer le raffinement dans la simplicité, véritable invention italienne, avec celuide La Mamounia. La cuisine se fait sous nos yeux, elle est le spectacle, elle est la vie. Nous l’avons placée aucentre de l’espace, sous une immense installation de verre. Une fresque de plus de vingt mètres semble êtrele miroir du jardin. Entre réel et irréel, entre passé et futur. Que l’on soit une famille ou un couple, un grouped’amis, le restaurant Italien sera un choix facile pour passer un moment chic et décontracté.

 

La piscine de La Mamounia est un must. Elle est magnifiquement intégrée au jardin et la petite île qui sembleflotter au milieu vient apporter une fantaisie charmante. La journée passée autour de la piscine ou dans lejardin est pour nous un cadeau que La Mamounia offre à ses visiteurs. On a simplement envie de rester làpour toujours. Le pavillon de la piscine est un pays de cocagne. Nous avons voulu célébrer la générositéet le plaisir. Au centre une fontaine en céramique bleue, point autour duquel gravitent toutes les offres plusappétissantes les unes que les autres. Un lustre circulaire de tissu et de métal surplombe l’ensemble.Nous avons utilisé une de nos matières préférées: la lave émaillée. Elle est indestructible et le petit effetcraquelé qui la recouvre lui donne le chic du temps qui passe. Une porte s’ouvre sur un nouvel espace, letemple du sucré, comme dit Sanjit. Au centre de l’espace, recouvert de cuivre poli et martelé, trône un blocde marbre couleur pêche sur lequel reposent les inventions du meilleur pâtissier du monde, Pierre Hermé

 

Après avoir réinventé les restaurants, nous avons essaimé des surprises pour les visiteurs. Il va falloir sebalader pour les découvrir. La première se trouve sur le chemin du spa et occupe deux espaces.C’est le salon de thé par Pierre Hermé qui reprend le principe des salons marocains avec leurs banquettesqui longent les parois et se font face. Ils sont orientés vers le centre du premier espace où nous avons installéune fontaine qui semble sortir du sol en marbre. L’eau reflète un immense lustre en verre. Il est le point focaldu salon et bien en vue depuis le lobby. Nous appelons ce type d’installation que nous dessinons pour nosprojets « les objets extraordinaires ». Leur raison d’être est d’émerveiller pour attirer celui qui les regarde, pourles hypnotiser et leur donner envie de se déplacer vers eux.En effet, le salon de thé n’est pas dans l’axe majeur de La Mamounia et il fallait créer un événementarchitectural suffisamment fort pour que cet espace reprenne vie :c’est la première fonction de cette sculpture lumineuse.

 

L’expérience se poursuit dans la cour attenante, le Riad marocain dans toute son excellence.On adore cet endroit, si calme, si parfait dans sa géométrie. Nous avons simplement rajouté des assises etdes lanternes pour donner l’envie de s’y installer tranquillement et de déguster une des créations de PierreHermé. Pouvoir prendre le temps d’un moment de plaisir.

 

Le soir venu, une porte s’ouvre ici dans le bar Churchill. Il a toujours été là et c’est un repère pour les habituésde l’hôtel. Nous l’avons entièrement repris pour en faire un lieu ultra intime, comme un écrin de chêne fuméau milieu duquel est posé un bloc de marbre noir sculpté. Nous n’oublions pas le passé ferroviaire de LaMamounia et les proportions de cet espace rappellent celles d’un wagon pullman. Le Churchill est aussi laporte d’entrée d’une nouvelle offre: le cinéma. On s’est fait vraiment plaisir en proposant une expérience derêve qui allie culture et confort. On a hâte de revoir « l’homme qui en savait trop »que Hitchcock a tourné ici même.

 

Ce sont des nouvelles venues à La Mamounia et des surprises de taille pour les clients. Les tentes créentune zone de transition entre la piscine et l’Italien. Légèrement surélevées pour s’extraire des mouvements,confortablement installés, protégés du soleil, les clients passeront un moment spécial.On peut y déjeuner ou simplement lire un bon livre, pourquoi pas le poème de Victor Hugo « la sieste »?Une des tentes mène le visiteur vers l’Œnothèque. On s’enfonce sous terre pour découvrir un trésor où sontentreposées les trouvailles des sommeliers de La Mamounia. Une belle table en pierre et pierre de lave. Unelarge ouverture zénithale conduit la lumière, à travers un lustre en cordes, qui éclairera les liquides pour révélerleurs secrets. Ce travail est typique des savoir-faire exceptionnels des artisans marocains que nous avonstransportés dans le XXI ème siècle. C’est l’ambition fondamentale de ce projet pour que La Mamounia soitl’exemple vivant de la perpétuelle réinvention d’une culture.

Read story in EnglishItalianoDeutschPortuguês and Español

La Mamounia: The Magical atmosphere of Arabian Nights

PEDRALI en tant que Furniture.

Ester collection by Pedrali, designed by Patrick Jouin, selected for the iconic hotel in Marrakech

Located in the heart of Marrakech, La Mamounia is one of the most iconic sites in the imperial city. Developed on a surface area of eight hectares, it is characterised by a large garden full of citrus trees, secular olive trees, rose bushes, cactuses, bougainvilleas, fig and banana trees. An exotic, luxurious and refined place whose history dates back to the XVIII century, when King Sidi Mohammed Ben Abdellah offered his four sons, as a wedding gift, a house and a garden located outside the Kasbah. The most famous was the one offered to prince Mamoun, who used to hold extraordinary garden parties, and inspired the name “La Mamounia”. The hotel attracted many famous people over the years, including Winston Churchill, who defined it as “one of the most beautiful places in the world”.

Recently, the iconic five-star hotel known as the “Grande Dame”, underwent an important restyling project designed by Jouin Manku studio. Its new look enriches the timeless charm of this place, while adding a touch of modernity. They tell: “The first time we visited La Mamounia, we had that strange and comforting sensation of time slowing down, of life becoming simpler. Keeping hold of that feeling, we walked around the different spaces, breathing in their potential. Strolling around and happening upon chance encounters with unusual and magical places became our scenario for this new story". The acclaimed duo composed by designer Patrick Jouin and architect Sanjit Manku gave greater dynamism to the hotel, by introducing new convivial spaces and environments, mainly dedicated to food & beverage. The many bars and restaurants are in fact the main characters, each with its own distinctiveness.

Ester collection by Pedrali, designed by Patrick Jouin, was selected to furnish some of these spaces, including the Bar Marocain, the Churchill Bar and the Oenothèque. Ester is a mix of ergonomics, elegance and functionality. It is a precious monolith made of leather, complemented by refined die-cast aluminium legs. Its soft and graceful lines along with the great comfort offered by the seat made of polyurethane foam with elastic belts, distinguish the hotel interiors, while matching the oriental flair.

Close to the gardens, the Bar Marocain is a peaceful spot where the guests can take some time to relax. A big counter with metal top, recalling the local culture, welcomes Ester barstools with satin bronze frame upholstered in cognac leather, tones that reflect the essence of this place. The same barstools furnish also the Churchill bar. An intimate space, a sort of sanctum, in the middle of which is a block of sculpted black marble. The Oenothèque introduces a unique and innovative concept: it hosts a four-meter table in stone and lava stone surrounded by Ester armchairs and more than 2000 bottles of wine, lit by a chandelier of cords.

Natural materials, like stone, find place also in the pool bar, focus of the garden. An environment characterised by the charm of passing time. Step tables by Pedrali, with marble top, complete the setting.

Crédits de projet
Produits utilisés dans le cadre de ce projet
Featured Projects
Latest Products
News