LA CITÉ DU THÉÂTRE DE PARIS

Peripheriques Marin+Trottin Architectes en tant que Architectes.

Situé dans le quartier de la Zac Batignoles, ce projet a pour volonté de créer un pôle culturel théâtrale réunissant la comédie française, l’odéon et CNSAD (conservatoire nationale supérieur d’arts dramatique) en conservant quatre bâtiments de Charles Garnier tout en proposant à chaque institution un outil qui répond à ses enjeux de désir d’innovation permanant. 

Caption

Si le Théâtre incarne, comme le dit Hannah Arendt « l’Art politique par excellence », à l’heure de la politique participative, quand on parle du bâtiment ou plus largement des lieux de représentation, le Théâtre doit plus que jamais incarner une invitation à participer, à partager, à échanger, à vivre ensemble.

Caption

Inventer la Cité du Théâtre dans les ateliers Berthier c’est trouver la place de la culture, de la liberté, de la résistance, du public, la place du projet au cœur de cette cité. C’est ouvrir le théâtre à la ville et sa périphérie.

Le théâtre s’ouvre à la ville, lui offre une agora, un lieu de rencontre, de palabre, une « scène ».

Le projet et sa façade s’organisent à la manière d’un décor de théâtre. Le projet joue avec une succession de plans de façade. Au premier plan les bâtiments existants conservés et réhabilités, au second plan le bâtiment neuf qui apparaît comme un rideau végétal.

Caption

Depuis la grande halle vivante, on accède aux 3 pôles, Conservatoire dans l’axe, Odéon théâtre de l’Europe et Comédie-Française de part et d’autre. C’est le cœur de la Cité. Le bâtiment Est, abrite l’Odéon théâtre de l’Europe et sa salle de 500 places. Le bâtiment Ouest accueille la Comédie-Française et sa salle studio théâtre de 250 places, Quant au petit pavillon d’entrée, le bâtiment est mis en valeur et devient la porte d’entrée de la Cité du Théâtre. Deux bâtiments ne sont pas conservés au profit d’un volume reliant les bâtiments recevant les ateliers de construction, stockages, foyers, loges, salles ERP ou de répétition, toutes ces fonctions nécessitant des liens forts avec les salles de spectacle. Ce nouveau volume en rez-de-chaussée est donc réparti entre les 4 entités, ce qui facilite les livraisons qui se trouvent à l’arrière. 

Caption

Le jardin est un élément fort du projet de la Cité du Théâtre. Il est une réinterprétation du talus au pied du mur de Thiers, et contribue à écrire l’histoire de ce quartier en plein renouveau. Le jardin de la Cité du Théâtre est une pièce en plus du programme, un lieu de vie qui participe un peu plus à l’ouverture au quartier et favorise des rencontres. Le jardin s’étend sur la façade sud et devient productif : du houblon peut y être cultivé tous les ans. Le jardin en toiture permet ainsi à la Cité du Théâtre de trouver des espaces extérieurs généreux qui participent à l’identité du lieu. Au pied de ce jardin, un nouveau bâtiment s’élève et accueille des fonctions nécessitant lumières et vues. La composition architecturale et urbaine de l’ensemble rend lisible chaque institution et crée un pôle culturel d’une ampleur exceptionnelle qui conclut le grand projet urbain du quartier Clichy-Batignolles.

Caption
Caption

Read story in English

Featured Projects
Latest Products
News