Holiday home

Holiday home

Architecte
ATELIERDACOSTA
Lieu
Povoa de Varzim, Portugal | View Map
Année du projet
2019
Catégorie
Maisons privées
Tiago Casanova

Maison de vacances

ATELIERDACOSTA en tant que Architectes.

Dans cet extrait du dernier livre d'Herberto Hélder, ses "punti luminosi" livresques éclairent avec une puissance particulière un simple architecte qui conçoit une maison. Il faut lire, relire et constater que l'on ne peut souhaiter percevoir qu'en mâchant lentement chaque syllabe, comme pour un déjeuner, au lieu de la soupe et du pain de ce jour-là. Le projet et l'architecture planifiée et pensée ne sont-ils pas "l'amour des choses dans leur temps futur" ; la "maison absolue" n'est-elle pas la "maison de l'enfance" ? Cela semble évident à présent, mais je n'y serais pas arrivé seul, avec toute cette splendeur de la précision terminologique. La conception d'une maison ne m'avait jamais fait rappeler si soudainement cet univers d'Herberto jusqu'au jour où j'ai reçu cette commande, et il n'y avait pas si longtemps qu'il était mort : cette conception pouvait être quelque chose d'éphémère, en particulier en bois, - elle ne durerait consciemment pas plus de 20, 30 ans -, devait être conçue en pensant à une enfance encore à ses débuts et à la vie de famille, et sa construction devait, enfin et surtout, être rapide, très rapide, comme dans une course contre la montre disputée avec ces deux derniers "espace-temps".

 

La conscience de l'éphémère n'a pas supprimé l'impérieuse nécessité d'avoir dans la "vie" de la famille un "ciment" qui transperce impitoyablement le passé et l'avenir, de l'enfance en Afrique aux enfants (re)nés, pour lesquels le foyer devrait être. Dans le triangle en forme de larme que nous trouvons dans un coin de Gemeses, à Esposende, vers les rives du fleuve Cávado, devra alors "s'ajuster" un grand espace social pour toute la famille, à l'intérieur comme à l'extérieur, et trois unités pour la nuitée, tout cela correctement agencé avec l'arrivée et le logement de quelques voitures (le seul moyen d'y arriver), et à travers la ou les "enfance(s)" j'ajouterais toujours cette représentation du temps, transversale à tous les espaces. L'articulation s'ajoute aussi avec tous les conditionnements classiques de l'architecture, des différents engagements avec le lieu au dialogue entre nous et les règles établies par les entités publiques.

 

La maison pourrait avoir deux étages pour dégager le plus de terrain possible et devrait être très simple pour que différentes "constructions" convergent dans son assemblage. Un plan carré de 10x10 m a alors été conçu, tirant parti de tous les quadrants du paysage environnant, que ce soit pour son orientation solaire ou, par exemple, pour que la plus grande immensité des bois disparaisse de la vue vers le nord. Ce carré s'accroche, par un petit porche pour voiture, au seul mur de délimitation droit du terrain et au seul qui fait face à un voisin, à l'ouest, qui a l'orientation exacte Nord-Sud. Contrairement à tant d'autres maisons de vacances, hostiles au voisinage permanent, il doit exister une connaissance préalable entre voisins. La place est située à la même distance latérale du mur que la maison du voisin et ne se déplacera que dans la direction opposée, sur un axe nord-sud, créant ainsi un grand espace de loisirs au sud, tandis que la maison voisine se trouve le plus près possible de la route, ce qui ouvre tout l'espace au nord pour l'optimisation de la production agricole. Les sols étant mal drainés, les terres seraient inondées plusieurs fois par an ; les fondations devraient être faites en béton et, entre-temps, le

 

Il fallait trouver un charpentier et approfondir l'étude des bois, qui mérite une attention particulière dans le cadre du projet.

 

Tout le rez-de-chaussée avec un périmètre solide a été conservé pour l'espace social, qui devrait également être extérieur : le béton durable des fondations a été réalisé à partir du "ciment social", encadré par des planches de bois de 12 cm. La base des fondations nécessaires s'élève jusqu'à la hauteur de la clôture à l'extérieur. Seule une couche d'espace social pouvait prendre le pas sur celle-ci : le véritable éphémère et circonstanciel des espaces de nuit, sur la lourde place de la maison, faite en bois, également en planches de 12 cm. Les planches de la fondation sont placées horizontalement, en suivant la direction de son processus de construction, bétonnées de haut en bas, comme un liquide visqueux qui s'accumule et remplit le coffrage et se cristallise pour ne plus en sortir. D'autre part, les planches de bois de l'étage supérieur sont placées verticalement, ce qui permet d'assembler le matériau qui, contrairement au béton, est appliqué par l'ouvrier, de gauche à droite, du nord au sud.

 

Le rez-de-chaussée héberge les espaces de production/service de la cuisine, de la buanderie et de la salle de bain, et tous les autres espaces qui, grâce à la mise en place d'un pilier en béton, peuvent être organisés : au sud, un solarium intérieur prolongé sur une terrasse extérieure, par un seuil large et protégé ; au nord, au contraire, un espace de séjour et une salle à manger par la projection d'un bow-window. L'enfance voit se réaliser son désir d'extension protégée vers l'extérieur, en retrouvant en permanence cette vocation terrienne venant de l'ouverture de ce long panneau de fenêtres.

Read story in EnglishPortuguêsItalianoDeutsch and Español

Crédits de projet
Architectes
Produits utilisés dans le cadre de ce projet
Fiche technique du produit

ÉlémentMarqueProduct name
Facade cladding - ThermowoodLunawood
Wood frame windows - sliding and tilt and turnMaciça
hardware for wooden structures - solid aluminum hardwareSimpson Door Company
roof cladding - natural zincVMZINC
Fiche technique du produit
Facade cladding - Thermowood
Wood frame windows - sliding and tilt and turn
by Maciça
hardware for wooden structures - solid aluminum hardware
roof cladding - natural zinc
by VMZINC
Featured Projects
Latest Products
News