Fondation-s

Lobjoy-Bouvier-Boisseau Architecture en tant que Architectes.

Lobjoy-Bouvier-Boisseau Architecture redessine un bâtiment à usage mixte pour abriter la Fondation Henri Cartier-Bresson et la Fondation François Sommer au cœur du Marais.

 

Lieu d'expositions, lieu de travail, lieu public mais aussi de préservation, la reconversion de l'ancien garage automobile du 79 rue des Archives dispose désormais d'un double back-end. L'enjeu était de trouver le meilleur moyen d'accueillir deux propriétaires distincts, de les mettre en valeur et de les protéger et de créer un lieu contemporain tout en s'assurant que le projet joue son rôle dans la préservation du Marais. C'est l'exploit considérable réalisé ici par la firme Lobjoy-Bouvier-Boisseau.

 

Le projet collégial a été entrepris par les deux fondations pour de nouveaux locaux. Les programmes complémentaires fluides résultent des flux réorganisés et des caractéristiques de la parcelle. Le site nécessitait de résoudre un certain nombre de dilemmes stratégiques et de caractéristiques spécifiques. Les fondations nécessitaient une vitrine, des back-offices, une signalétique dans la rue et l'intimité d'une cour, un aménagement représentatif des usages actuels mais avec possibilité de réversibilité future, respect du quartier historique et une restructuration du site pour les flux de visiteurs. Les architectes ont réussi à donner au projet l'aspect collégial de ses doubles propriétaires. Cela se reflète dans les états permanents d'ouverture et de mise en scène suivis de dissimulation et de protection.

 

Ouverture et mise en scène d'abord

Le bâtiment, historiquement site d'un potager, a été encore ouvert par la création d'une seconde cour, rendue possible grâce à une démolition partielle de l'ancien garage. Les murs-rideaux de verre des façades du rez-de-chaussée, créent des perspectives depuis la rue des Archives et révèlent les espaces d'exposition de la Fondation Henri Cartier-Bresson. Le rez-de-chaussée est traité comme un élément continu partout, servant à mettre en scène des séquences, passant de la rue à un espace privé à l'arrière de l'intrigue. Une passerelle couverte s'ouvre sur la nouvelle seconde cour en effet cloître. Un escalier sculptural s'ouvre avec un double tour dans le bâtiment à accès restreint pour desservir ses quatre étages supérieurs. De larges couloirs traversent les bureaux de la Fondation François Sommer, et de larges couloirs intérieurs offrent aux façades des vues les unes sur les autres et ressemblent à d'immenses fenêtres sur la ville.

 

Suivi d'une protection de dissimulation

La protection est assurée par le grillage ajouré de la façade, en aluminium anodisé massif et formant une double peau sur la façade principale. Cet agencement scénique est à la fois la signature du projet et le filtre garantissant l'intimité de ses occupants, ainsi que ceux de l'immeuble d'en face.

Read story in EnglishPortuguêsItalianoDeutsch and Español

Crédits de projet
Interior design
AVA
Acoustics
DAL
Consultants
General contractor of the building
Structure
Fiche technique du produit

ÉlémentMarque
Table lampArtemide
Coat standProstoria Ltd.
Fiche technique du produit
Table lamp
Coat stand
by Prostoria Ltd.
Featured Projects
Latest Products
News