Delta Tower

BAEB Bureau d’Architectes Emmanuel Bouffioux en tant que Architectes.

L’étude du contexte urbain général nous a amené à comprendre que le projet Delta s’implante dans un tout et compose ainsi une petite partie d’un puzzle bien plus vaste et complexe. Nous nous sommes appliqués à recenser tous les facteurs d’in uences qui concernent cette entrée de Bruxelles pour prendre conscience de la profusion de nouveaux développements en cours ou à venir dans ce contexte urbanistique. Cette réflexion a mis en exergue une situation urbanistique complexe et miné par un charroi autoroutier obsolète datant des année 70 privilégiant l’accès à la ville par l’automobile.

 

Nous avons donc pris l’hypothèse de départ que le viaduc Herman Debroux serait à terme remplacé par un boulevard urbain plus végétal reliant le différent parc du secteur tout en proposant un accès facile à la mobilité douce en réduisant drastiquement les connexions urbaine automobile. Le viaduc est actuellement un véritable aspirateur à voiture donnant accès beaucoup trop profondément au centre ville. Cette hypothèse ne pourra être mise en œuvre que dans une vision plus global des entrées de la ville et devra s’accompagner de possibilité pour le navetteur de trouver d’autres alternatives, dès leurs points de départ et aux entrées de Bruxelles, une solution viable devrait développer ces deux idées.

 

La proposition d’implantation choisie et développée est celle qui répondait le plus à nos attentes concernant l’usager. Notre étude s’est en effet orientée en termes d’espaces publiques ou d’espaces partagés pour donner du sens à habiter la ville tout en offrant une place prépondérante à l’individu, l’objectif étant de rendre la dimension humaine au lieu et des espaces publiques correspondant aux attentes d’un tel projet. Cette proposition répond à nos objectifs pour l’usager en termes d’accessibilité et de qualité de vie, tout en proposant de nouvelle solution à ce carrefour Delta. Le projet suit l’orientation solaire et permet une impacte d’ombrage faible.

 

Le projet proposé est articulé d’une part autour d’un nouvel espace public recouvrant une partie des lignes de chemin de fer, d’autre part d’un ilots plus classique comprenant un véritable jardin en intérieur d’ilot pour une habitabilité de qualité. La nouvelle place publique propose un nou- veau centre entre les différents quartiers que compose cette mosaïque de ville et résout les ux de mobilité pour un meilleur accès des usagers aux quartiers. Cette espace permet de changer en partie le sens de gravité du projet en tournant les programmations plus public (l’hôtel, les commerces, le bâtiment élevé) vers la place créée et non plus vers le boulevard du triomphe ou les espace public sont dificilement habitable due à l’importance de l’axe routier.

 

Cette place à l échelle du projet permet le recul nécessaire à l’implantation d’un bâtiment élevé et de son programme. L’orientation de ce nouvel espace est beaucoup plus favorable, plein sud elle pourra profiter d’une occupation plus conviviale. Nous nous sommes interrogés sur l’utilité et de la fonctionnalité d’un tel espace, notre réponse après de nombreux essais est un espace minéral unitaire laissant l’initiative et un grand nombre d’occupation possible, comme pour la Place Flagey à Ixelles ou encore le réaménagement de la place de la Monnaie à Bruxelles centre. Donner un espace place multifonctionnelle (Marché, évènementiel, lieu de ânerie ou de mises en perspectives) invite les usagers à pro ter d’une nouvelle connexion entre les quartiers.

Read story in English

Featured Projects
Latest Products
News