Conversion of a tertiary building

Conversion of a tertiary building

Architecte
CoBe Architecture et Paysage
Lieu
Paris, France | View Map
Année du projet
2020
Catégorie
Appartements
Luc Boegly
Fiche technique du produit

ÉlémentMarqueProduct Name
Allura click pro Pure Oak 6029CL5 Forbo Flooring Systems
FabricantsWienerberger
Collection Sheet - color SANDCeramica Sant'Agostino
FabricantsCaixiave
Heating: hot water radiator - steelFINIMETAL

Fiche technique du produit
Allura click pro Pure Oak 6029CL5
Fabricants
Collection Sheet - color SAND
Fabricants
Heating: hot water radiator - steel

Transformation d'un bâtiment tertiaire

CoBe Architecture et Paysage en tant que Architectes.

Transformation d'un immeuble tertiaire en immeuble d'appartements à Paris

 

TRANSFORMATION / MISE À NIVEAU

Le projet, à l'angle des rues Ridder et Vercingétorix dans le 14ème arrondissement de Paris, consiste à rénover et à surélever trois niveaux d'un étroit bâtiment mixte de services, pour en faire une résidence de 37 unités, étant le premier bâtiment géré par le Samu Social à Paris.

 

La façade initiale revêtue, sa forme incurvée, marque le bâtiment de son époque de conception. Sa rénovation lui donne un aspect plus contemporain, ancré dans son époque, tout en rappelant les codes d'une architecture typiquement parisienne, lui permettant aussi de s'imposer dans sa rue, dans son environnement. Le revêtement orange a été remplacé par une solide brique grise, dont la tonalité change en fonction du soleil.

 

La parcelle très étroite a conduit à une optimisation très stricte du projet, et à la conservation d'une grande partie de la structure existante. Toutes ces contraintes ont donné naissance à un projet pointu, conçu et exécuté avec rigueur.

 

ORIGINE - LOCALISATION

En 2015, le Groupe Galia a acquis une propriété privée dans le 14ème arrondissement, à l'intersection des rues Ridder et Vercingétorix, sur un terrain très étroit, un immeuble de cinq étages abritant un centre de formation et des bureaux. Le choix s'est rapidement porté sur l'idée de créer une résidence pour le Samu Social de Paris, qui aide principalement les sans-abri.

 

Pour Galia et CoBe, l'immeuble de la rue Ridder est avant tout une histoire de compréhension et de cohésion entre un designer et son client. C'est une recherche commune pour construire des logements à usage social, pour des familles dans le besoin, afin que les locataires du Samu Social ne trouvent pas seulement un toit, mais un véritable lieu de vie.le Groupe Galia et CoBe ont pu facilement trouver un accord sur tous les choix architecturaux, techniques et financiers.

 

La réhabilitation d'un bâtiment de services en logements collectifs renforce la vocation du CoBe à repenser la ville sur la ville, à produire des logements sans étalement urbain, à répondre aux besoins sur des sites non utilisés, à générer des innovations positives, à créer du mieux-vivre.

 

Pour le premier immeuble géré directement par le Samu Social à Paris, pour le premier développement de projet réalisé à l'attention du Samu Social, le Groupe Galia a reçu cette année le Prix ESSEC de la Ville Hospitalière, pour le projet développé dans cet immeuble : "Accueillir autrement, vers une nouvelle forme de logement social pour les familles sans abri".

 

FORME - FAÇADES

Le Groupe Galia a choisi de donner carte blanche à CoBe pour la refonte du bâtiment, en choisissant une façade minérale en briques grises pour donner une force visuelle au bâtiment mais aussi pour assurer sa durabilité en utilisant un matériau noble déjà existant dans son environnement.

 

Afin de respecter les distances minimales de séparation, et d'optimiser l'étroitesse du terrain, le bâtiment a été surélevé de trois niveaux d'appartements supplémentaires par rapport aux six niveaux existants, libérant ainsi de grandes terrasses autour des pièces de séjour communes.

 

À l'angle des rues Ridder et Vercingétorix, le bâtiment se caractérise par un bord biseauté et dessine ainsi une élégante proue dans laquelle sont logés des salons communs à larges baies. Au sommet du bâtiment, ce même angle est traité comme une courbe inversée et produit un repère architectural reconnaissable de loin, ainsi que deux cadres de fenêtres qui s'avancent légèrement pour effrayer la façade nord, inspirée des architectures des grandes avenues parisiennes du XXe siècle.

 

Les proportions des fenêtres et leur disposition ont été redessinées pour afficher un rythme régulier de baies. Le bâtiment est ainsi plus clairement et plus fortement présent dans son emplacement, afin de lui permettre de se reconnecter avec son environnement et de lui donner un aspect plus parisien.

 

MODE CONSTRUCTIF - MATÉRIAUX

L'ajout de trois niveaux de béton au-dessus du bâtiment existant a nécessité un renforcement de l'infrastructure existante.

 

Afin de minimiser l'impact sur la structure et la surface existantes, il a été décidé de créer une façade en briques grises moulées de seconde main sur les rues Ridder et Vercingétorix pour permettre une isolation extérieure avec de la laine de verre entre la façade originale en béton armé et la nouvelle façade en briques. Les baies sont traitées avec des cadres en aluminium pour soutenir les tons gris et argentés de la façade. Les garde-corps métalliques protégeant toutes les fenêtres, balcons et terrasses, reprennent un schéma récurrent des architectures résidentielles parisiennes.

 

Au rez-de-chaussée, certaines briques s'éloignent du nu de l'immeuble pour créer un motif discret qui met en valeur l'immeuble à l'angle des deux rues. D'autre part, les balustrades des trois derniers niveaux adaptent leur couleur au gris-vert d'un oxyde de cuivre pour projeter la silhouette du bâtiment vers le ciel.

 

UTILISE

L'initiative "Host Differently" menée par le Groupe Galia pour le développement de cette opération consiste à concevoir un nouveau type de centre d'hébergement, proche du logement, au cœur de Paris, offrant une gamme de services adaptés aux besoins des familles, et ouvert sur son quartier. L'objectif est de leur permettre une autonomie face à des situations précaires et de favoriser l'inclusion sociale dans la ville.

 

Loin des hébergements hôteliers et des centres d'hébergement collectif pour les familles, il s'agit de créer, avec la technicité et les codes d'un projet immobilier contemporain, un véritable lieu de vie accessible aux familles les plus pauvres avec des normes de qualité élevées.

 

 Le lieu est composé d'appartements privés et d'un appartement partagé pour les jeunes femmes (18-25 ans), combinant ainsi pour la première fois deux types de public pour créer une interaction positive. 

 

 La conception du programme, les réponses aux besoins des futurs utilisateurs, ont été édictées en consultant les habitants d'autres refuges similaires afin de s'assurer de la qualité d'utilisation de la résidence.

 

 Ainsi, les logements ont été conçus pour préserver l'intimité de chaque famille, notamment grâce à des coins parents et des coins enfants bien définis.

 

 Les logements sont associés à des locaux communs et partagés : cuisine, salle à manger, bureaux, salons, espaces pour enfants, laverie, meublés par un architecte d'intérieur.

 

 La création de fenêtres supplémentaires par rapport au projet initial a permis d'éclairer au maximum chaque logement. Un maximum de logements dispose d'un espace extérieur, qu'il s'agisse d'une terrasse, d'un balcon ou d'un jardin.

Read story in EnglishPortuguêsEspañolDeutsch and Italiano

Featured Projects
Latest Products
News